Cahier 54. L'Eglise et la violence Xe-XIIIe s.

Cahiers de Fanjeaux
Acheter ce Cahier

Présentation générale

Si la relation entre l'Eglise et la violence a déjà été abordée à Fanjeaux, le présent Cahier revient sur cette question et l'envisage sous ses différentes formes, au cours du Moyen Âge central, à travers documents, dossiers ou éclairages nouveaux. On y trouvera des analyses de la justification, comme de la réprobation, des armes et des luttes (contre les spoliateurs, les hérétiques, les infidèles) et une série d'études de cas, qui s'attachent à restituer la vie et la complexité de personnages éminents (prélats en croisade, pape, prédicateurs), ainsi que l'évocation d'épisodes dramatiques de l'histoire occitane : lutte contre les mercenaires, sac de Béziers. Comme dans chacun des volumes de la collection, les auteurs s'attachent à mettre en valeur la spécificité du Midi, au sens large, au sein du royaume capétien et de la chrétienté occidentale : ainsi, l'Eglise n'y a-t-elle pas été confrontée à une violence de voisinage plus forte qu'ailleurs, faute de roi proche, obligée d'intervenir, exposée ainsi davantage à la contestation et engagée par là-même dans l'entreprise « de paix et de foi » que voulut être la croisade albigeoise ?

Sommaire