Cahier 53. Corps saints et reliques dans le Midi

Cahiers de Fanjeaux
Acheter ce Cahier

Présentation générale

Les reliques et les manipulations qui entourèrent les corps saints s’affirment aujourd'hui comme un objet historique fécond. L’histoire du culte d’un saint ne peut ignorer le devenir de son corps, l’éventuelle dispersion de celui-ci et tous les rites dont il fut entouré. De plus, la recherche ne cesse d’étendre la notion de « relique » à des supports de mémoire variés. Le rôle central joué par ces collections, régulièrement enrichies, dans la vie des établissements religieux et auprès de tout détenteur de pouvoir est mis en évidence par les dispositifs architecturaux et décoratifs prévus pour leur conservation et leur présentation.
L’histoire des corps saints et des reliques est ici tentée dans un espace précis, le Midi, à cet égard spécialement intéressant. La région a vu en effet s’implanter de grands établissements religieux pourvus de prestigieuses reliques. Elle est traversée par de nombreuses routes de pèlerinage. Enfin, s’y est exprimée une contestation vigoureuse et persistante, récusant précisément les médiations sensibles du culte chrétien, à laquelle l’Église s’efforça d’apporter des réponses. C’est donc à dégager une spécificité des régions méridionales dans leur relation aux corps saints et aux reliques entre le XIIe et le XVe siècle que se consacre ce nouveau Cahier de Fanjeaux.

Sommaire