Dom Joseph Vaissète (1685-1756), historien du Languedoc et patriote occitan avant l'heure

PASSERAT, Georges, « Dom Joseph Vaissète (1685-1756), historien du Languedoc et patriote occitan avant l'heure ». In Historiens modernes et Moyen Âge méridional, Toulouse, Privat, 2014, pp. 119-138 (Cahiers de Fanjeaux 49).

Résumé

Les deux bénédictins auteurs de l'Histoire générale de Languedoc, parue entre 1730 et 1745, ont réalisé une œuvre monumentale qui reste toujours, dans l’édition Privat (1862-1905), une référence indispensable pour les historiens de l’Occitanie. Le volume III de l’édition originale, consacré aux années 1165-1271, rédigé par le seul dom Vaissète, lui valut de vives critiques pour ses prises de position jugées partisanes. Le religieux, natif du Tarn, brosse un tableau sinistre de Simon de Montfort, en s’appuyant sur les critiques de l’auteur du poème occitan de la Canso, tout en réfutant le témoignage du chroniqueur Pierre des Vaux-de-Cemay, pour faire l’éloge de Raimond VI, vrai héros national de son histoire. Ainsi, sans
le savoir, dom Vaissète a servi de modèle aux futurs chantres de la patrie occitane toujours prêts à exalter la poésie des troubadours et à dénoncer les méfaits de la Croisade.

Abstract

The two Benedictines authors of the Histoire générale de Languedoc, which was published between 1730 and 1745, produced a monumental work which remains today, in the Privât édition (1862-1905) an indispensable work of reference for the historians of Occitania. Volume III of the original édition, covering the years 1165-1271, edited solely by Dom Vaissète, merited sharp criticism for his stance which was judged to be partisan. The Religious, a native of the Tarn, paints a sinister picture of Simon de Montfort. He draws on the criticisms made by the author of the Occitan poem the Canso, and refutes at the same time the testimony of the chronicler Pierre des Vaux-de-Cemay, in order to praise Raymond VI as the true national hero of his history. Thus, without knowing it, Dom Vaissète served as a model for future bards of the Occitan country, who were always ready to exalt the poetry of the Troubadours and to denounce the misdeeds of the Crusades.

Informations supplémentaires