La Faculté de droit de Toulouse au temps du Grand Schisme.

Gilles, Henri, « La Faculté de droit de Toulouse au temps du Grand Schisme ». In Le Midi et le Grand Schisme d'Occident, Toulouse, Privat, 2004, pp. 291-304 (Cahiers de Fanjeaux 39).

Les maîtres de la Faculté de droit de Toulouse admettent, sauf deux, la légitimité du pape d'Avignon. À partir de l'élection de Benoît XIII, ils jouent un rôle important dans les débats sur le Schisme ; en 1398, leurs représentants se prononcent contre la soustraction d'obédience : durant celle-ci, contre l'université de Paris, l'Epistola tholosana maintient une position identique. Ultérieurement, les doctores tholosani demeurent fidèles à Benoît XIII. Toutefois, après son repli à Perpignan, ce dernier ne conserve plus qu'un petit nombre de fidèles ; une bonne part des maîtres s'en détache, tandis qu'une génération nouvelle prend acte de l'évolution irréversible entraînée par le concile de Constance.

Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux