Le système dinformation géographique pour la cartographie des obédiences en Gascogne à lépoque du Grand Schisme, 1378-v. 1420 : un outil heuristique ?

Labarthe, Hugues et Sévègnes, Laurent, « Le système d'information géographique pour la cartographie des obédiences en Gascogne à l'époque du Grand Schisme, 1378-v. 1420 : un outil heuristique ? ». In Le Midi et le Grand Schisme d'Occident, Toulouse, Privat, 2004, pp. 209-267 (Cahiers de Fanjeaux 39).

La déchirure de l'Ecclesia médiévale en obédiences adverses, au temps du Grand Schisme (1378-1417), vient se surimposer, en Gascogne, aux tensions séculaires d'un système politique multipolarisé. Sur le parta­ge territorial entre obédiences, un consensus émane des travaux de N. Valois, A. Degert et E. Perroy autour du principe « à chaque mouvan­ce, son obédience ». S'il est vrai que l'application de ce principe nous permet de modéliser la situation probable de la Gascogne face au Grand Schisme, ne convient-il pas, néanmoins, de la discuter ? Et comment ? Seule la mise en place d'un Système d'Information Géographique (SIG) permet de mener une analyse spatiale à l'échelle de la Gascogne. Nous en présentons, brièvement, les principes d'organisation et de fonctionne­ment. Nous soumettons à l'expérience le diocèse de Tarbes, dont la confi­guration politique est complexe, mais le stock d'informations disponibles suffisant. Avec l'examen, puis le traitement, des sources relatives aux églises et aux communautés, nous élaborons une première plate-forme géoréférencée Nous éproubons alors le modèle « à chaque mouvance, son obédience », en projetant les informations dont nous disposons sur le schisme et la trame politique. Il en ressort que le modèle ne suffit pas à expliquer le partage réel des obédiences. Nous focalisons sur le Lavedan pour essayer de confronter et interpréter les informations géographiques et biographiques exhumées. Le SIG permet de lire l'insertion des prélats dans le tissu ecclésial et l'autorité qui s'impose sur la trame territoriale d'un système politique confiitue! : c'est un outil heuristique à part entière.

Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux