Le dossier de Marie-Madeleine dans les Acta Sanctorum des Bollandistes

Cahiers de Fanjeaux

Joassart Bernard , Le dossier de Marie-Madeleine dans les Acta Sanctorum des Bollandistes. In Historiens modernes et Moyen Âge méridional, pp. 233-252 (Cahier de Fanjeaux 49).

Résumé de l'auteur

Dans son édition du Martyrologe d’Usuard (1714), le bollandiste Jean-Baptiste Du Sollier affirma qu’il était partisan de la thèse concluant à la distinction entre la pécheresse anonyme mentionnée dans l’évangile de Luc, Marie de Béthanie et Marie-Madeleine, thèse acceptée entre autres par Adrien Baillet et Claude Chastelain, et de manière générale par F Église de France. Mais lorsqu’il publia le dossier de Marie-Madeleine dans le tome 5 des Acta Sanctorum de juillet (1727), il adopta la position majoritairement traditionnelle en Occident, héritée de Grégoire le Grand, selon laquelle ces trois femmes n’en sont qu’une seule. De plus, à la diffé¬rence de Jean de Launoy, il prit position en faveur de la légende proven¬çale quant aux reliques de la sainte. En tout cela, il adoptait, semble-t-il, des positions antigallicanes.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible