L'épiscopat au crible de la réforme dans les provinces d'Arles, Aix et Embrun au XIIe siècle

Cahiers de Fanjeaux

Pécout Thierry, L'épiscopat au crible de la réforme dans les provinces d'Arles, Aix et Embrun au XIIe siècle. In La réforme "grégorienne" dans le Midi, pp. 343-392 (Cahier de Fanjeaux 48).

Résumé de l'auteur

Dans le sillage de la réforme grégorienne, l'épiscopat provençal du XIIe siècle se trouve confronté à nombre de questions mettant en cause son unité, son autonomie en tant que pouvoir et sa capacité à peser sur le gouvernement des hommes et des âmes. La première de ces questions demeure celle du fondement de ses prérogatives temporelles et seigneuriales. L'engagement dans un mouvement de féodalisation confronté à la crise communale, débouche sur la nécessité d'un dépassement des rapports de force locaux, avec l'intégration dans des processus de construction politique de type étatique ou bien dans ceux de la monarchie pontificale. La deuxième interroge le contenu du magistère local exercé par l'évêque, ses moyens et ses formes. Elle induit celle de ses relations avec les réguliers et les voies de perfection qu'ils promeuvent. Ces phénomènes conduisent eux aussi à un dépassement, dans lequel la lutte contre l'hérésie joue un rôle majeur par l'intégration aux stratégies pontificales d'ordonnancement social.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible