Les grégoriens et les élections épiscopales. L'exemple emblématique d'Hugues de Die

Cahiers de Fanjeaux

Ripart Laurent, Les grégoriens et les élections épiscopales. L'exemple emblématique d'Hugues de Die . In La réforme "grégorienne" dans le Midi, pp. 209-256 (Cahier de Fanjeaux 48).

Résumé de l'auteur

La remarquable carrière d'Hugues de Die dut beaucoup aux circonstances extraordinaires de son élection épiscopale, qui aurait été obtenue par l'intervention du Saint Esprit. Une telle élection attira l'attention des grégoriens, qui y trouvèrent une belle illustration de la dimension sacramentelle du sacerdoce épiscopal. Grâce à leurs témoignages, nous disposons d'une documentation exceptionnelle sur une élection épiscopale qui, de la désignation d'Hugues de Die par le légat Géraud d'Ostie jusqu'à sa consécration par Grégoire VII, fut en rupture totale avec les principes canoniques

En élargissant le propos, cette contribution s'attache à démontrer que cette élection fut emblématique de la pratique des grégoriens qui, en matière d'élections épiscopales, adoptèrent une attitude d'autant plus pragmatique qu'ils étaient davantage attachés au respect du modèle apostolique qu'à celui d'un ordre canonique devenu obsolète.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible