Les livres juratoires des consulats languedociens

Cahiers de Fanjeaux

Gilles Henri, Les livres juratoires des consulats languedociens. In Livres et bibliothèques (XIIIe - XVe s.), pp. 333-354 (Cahier de Fanjeaux 31).

Résumé de l'auteur

L'expression de « livre juratoire » ne figure pas dans les dictionnaires, bien qu'elle ait été couramment employée dans la France méridionale. L'usage de ces livres se rattache à l'essor du régime municipal. Consuls et magistrats de la cité sont alors astreints au serment promissoire. Ce dernier prend au XIIIe siècle la forme d'un serment prêté sur les quatre Évangiles ou bien d'un serment prononcé sur la représentation du Christ en croix, de sorte que, dans certains livres juratoires, l'image de la Crucifixion se trouve substituée aux Évangiles ou bien associée à ceux-ci. Les livres juratoires qui subsistent, fréquemment remaniés, s'avèrent composites. Beaucoup présentent de larges extraits des Évangiles. Les plus anciennes figurations de la Passion apparaissent au XIIIe siècle. Dans les livres juratoires ont été enregistrés les documents qui fondaient l'autonomie des communautés, comme si l'autorité de la parole divine ou l'image de la divinité elle-même avait sacralisé ces documents, leur attribuant un caractère inviolable.

Index de l'article

Agen Alhi ALPHONSE DE POITIERS ARNAUD ARPADELLE ARNAUD AURIOLE ASTORG DE GAILLAC BALDE Beaumont-de-Lomagne BEAUTE Raymond BLANCHE DE CASTILLE Cahors Calendriers Caraman Cartulaire Castelnaudary Cordes Coutumes DOMINIQUE BELLUGA Evangéliaires Fanjeaux FERMAT Pierre de Foix FREGOSE Janus GASTON DE FOIX GREGOIRE HENRI DE SUSE alias HOSTIENSIS HERVE DE LAUMENGAN JANUS FREGOSE JEAN DE TOUNIS JOHAN DEL PUEG Juge-mage Languedoc Limoux Liturgie Louis IX Missels Moissac Montauban Narbonne NICOLAS IV ORNADO P. CIMON PANORMITAIN PAYRE ROPINHO PETRUS CIMON PHILIPPE ni PIERRE RAYMOND DE RABASTENS RAYMOND ATHON RAYMOND V ROGER D’ESPAGNE Serment Toulouse Venerque