Cathédrale et liturgie des défunts. Le cas de Lavaur et de Toulouse

Cahiers de Fanjeaux

Fournié Michelle, Cathédrale et liturgie des défunts. Le cas de Lavaur et de Toulouse. In La cathédrale (XIIe-XIVe siècle), pp. 269-294 (Cahier de Fanjeaux 30).

Résumé de l'auteur

Dans certaines cathédrales méridionales la liturgie des défunts est l'affaire de deux organismes différents : la Table des Obits, dépendant du chapitre et la Table (ou Bassin) du Purgatoire, plus modeste et liée à la paroisse. A partir de la deuxième moitié du XIVe siècle, on assiste à la fondation de chapelles du Purgatoire qui doivent s'insérer dans un espace déjà occupé par d'autres dévotions. A Saint-Etienne de Toulouse l'emplacement choisi, à la croisée du chœur, de la nef et du cloître, dans le secteur de la cathédrale où se déroulent les offices paroissiaux, montre que la croyance dans la solidarité des vivants et des morts s'inscrit dans l'espace sacré.

Index de l'article

Agen ALDEGUIER (A. d') Autel Avignon BERNARD DE ROSIER BERNARD DUSAN BERNARD SERGENT BERTRAND DE GOT BERTRAND DE L'ISLE-JOURDAIN Cathédrale Saint-Alain Cathédrale Saint-Etienne Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur CAZES (Quitterie) Chape Chapelain CHIFFOLEAU (Jacques) Clé de voûte Cloître Confréries Consuls ETIENNE DE GAILLAC FINE (Agnès) FREIGANG (Christian) Grasse HEBERT MALENFANT JEAN D'ORLEANS JEAN REGIS JEANNE DE SANCTA VITE Lavaur Lecloure Liturgie Montauban Narbonne Nécrologe NICOLAS DE ROSIER Obit Paroisse PIERRE DU MOULIN Prébende Psaumes Purgatoire Sacristie Saint-Sauveur-de-la-Font Sépulture THOMAS BOTHERONIS