La cathédrale dans les textes canoniques méridionaux

Cahiers de Fanjeaux

Gilles Henri, La cathédrale dans les textes canoniques méridionaux. In La cathédrale (XIIe-XIVe siècle), pp. 231-243 (Cahier de Fanjeaux 30).

Résumé de l'auteur

Les canonistes se sont peu préoccupés de la cathédrale. Ils sont unanimes à reconnaître que la création en est réservée au pape, mais le droit canonique porte avant tout sur les problèmes relatifs à l'édification et à l'entretien des cathédrales, ainsi que sur leurs privilèges et leurs charges. Le siège épiscopal doit être placé au milieu du chœur. La construction incombe à la fabrique, pourvue de revenus propres. L'évêque établit les plans de l'édifice avec le chapitre, mais peut agir même sans le consentement de ce dernier. La cathédrale est aussi lieu d'asile. L'établissement d'une chapelle doit toujours faire l'objet d'une autorisation de l'évêque

La cathédrale a le droit d'avoir sept cloches (contre deux ou trois aux autres églises). Le synode diocésain doit se tenir dans la cathédrale, considérée comme la paroisse de tout le diocèse. L'évêque et les chanoines y sont ensevelis. La cathédrale est habilitée à recueillir la succession de l'évêque défunt. Elle possède également un dépôt d'archives.

Index de l'article

ALBERIC DE ROSATE ANACLET Archidiacre Autel BALDE Baptême Bénéfices BERENGER FREDOL Carthage Cathédrale Chapelain Cimetière Clocher Cloches Décret de GELASE Décret de GRATIEN DIANE Dignités capitulaires ETIENNE AUFRERI Fabrique GELASE II GUILLAUME BENOIT HOSTIENSIS INNOCENT IV JEAN XXII Léon Palais épiscopal PANORMITAIN Paroisse Pèlerinage Prébende Sacristie Saint-Jean-de-Latran Saint-Paul-hors-les-Murs Saint-Pierre-du-Vatican Sainte-Marie-Majeure Sépulture Sisteron Synode Toulouse