Mort et salut des troubadours. Le Breviari d'Amor de Matfre Ermengau

Cahiers de Fanjeaux

Galent-Fasseur Valérie, Mort et salut des troubadours. Le Breviari d'Amor de Matfre Ermengau. In Eglise et culture en France méridionale (XIIe - XIVe siècles), pp. 423-441 (Cahier de Fanjeaux 35).

Résumé de l'auteur

À la fin du treizième siècle, la poésie occitane est moribonde. Le Bréviaire d'Amour de Matfre Ermengau affronte cette décadence. L'œuvre se compose de deux pans distincts. D'abord une vaste somme élargit le concept d'amour pour en faire le principe général de la Création : la conversion des lecteurs passe par la conversion des enjeux éthiques et des formes de la parole poétique, que Matfre affranchit de leur cadre profane. Ce processus atteint son apogée dans le « Perilhos tractat d'amor de donas », qui prend successivement la défense des dames et de l'Amour, et s'appuie sur l'autorité de plus de deux cent soixante citations de troubadours. Tandis que l'amour d'homme et de femme y est légitimé par le mariage, garant de la perpétuation de l'espèce humaine, la poésie occitane, revitalisée par le travail de lecture, s'ouvre au champ infini de l'interprétation. C'est ainsi que Matfre conduit vers le salut la tradition des troubadours.

Index de l'article

Arnaut Daniel Augustin (S.) Folquet de Marseille Marcabru Matfre Ermengau Peire Cardenal Peire d’Alvergne RAIMON VIDAL DE BESALU Uc Catola