Les violences anti-épiscopales dans la province de Narbonne (fin XIIe-début XIIIe siècle) : des manifestations anticléricales ?

Cahiers de Fanjeaux

Soria Myriam, Les violences anti-épiscopales dans la province de Narbonne (fin XIIe-début XIIIe siècle) : des manifestations anticléricales ?. In L'anticléricalisme en France méridionale, pp. 161-179 (Cahier de Fanjeaux 38).

Résumé de l'auteur

Les évêques méridionaux ont été passablement malmenés fin XIIe - début XIIIe siècle, au même titre qu'une bonne partie des évêques du royaume de France à la même période. Les violences anti-épiscopales qui ont agité la province de Narbonne témoignent cependant de tensions et de bouleversements qui affectent les rapports entretenus localement par l'aristocratie avec l'Église. Ces manifestations violentes, plongées dans un climat d'hostilité générale envers l'Église, mettent en valeur une forme « d'anticléricalisme » qui ne se retrouve nulle part ailleurs, sentiment auquel les sources donnent une importance surprenante. Cette violence dirigée contre les prélats n'a pas empêché les autorités ecclésiastiques de les utiliser dans leur intérêt, en particulier au service de la politique pontificale au temps d'Innocent III.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible