Les personnes âgées et leurs familles d'après quelques prédicateurs méridionaux des XIIIe et XIVe siècles

Cahiers de Fanjeaux

Lallouette Anne-Laure, Les personnes âgées et leurs familles d'après quelques prédicateurs méridionaux des XIIIe et XIVe siècles. In Famille et parenté dans la vie religieuse du Midi, pp. 241-261 (Cahier de Fanjeaux 43).

Résumé de l'auteur

Le XIIIe siècle est marqué une réorganisation profonde des structures sociales, surtout dans un domaine urbain en pleine expansion. Les anciennes solidarités familiales ont vécu et la prise en charge des personnes âgées n'est plus automatiquement assurée par les générations suivantes. Face à cette situation, les prédicateurs proposent aux vieillards et à leur famille plusieurs modèles de comportements distincts, qui permettent de pallier ces difficultés. Ils encouragent d'abord les aînés à délaisser leur famille terrestre, à se tourner entièrement vers Dieu afin de préparer au mieux leur trépas, et même de se choisir une nouvelle famille en intégrant une communauté monastique au sein de laquelle ils pourront jouer un rôle de guide en raison de leur grande expérience. Lorsque cette solution n'est pas choisie, les fidèles se voient rappeler qu'il est de leur devoir de chrétiens de prendre en charge leurs aïeux, d'autant plus que les personnes âgées isolées en milieu urbain, particulièrement les femmes, représentent souvent des dangers pour l'ensemble de la cité.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible