Parenté et fraternité monastique dans les miracles posthumes de saint Honorat (Vita sancti Honorati, BHL 3976, fin XIIIe siècle)

Cahiers de Fanjeaux

Magnani Eliana, Parenté et fraternité monastique dans les miracles posthumes de saint Honorat (Vita sancti Honorati, BHL 3976, fin XIIIe siècle). In Famille et parenté dans la vie religieuse du Midi, pp. 65-78 (Cahier de Fanjeaux 43).

Résumé de l'auteur

La vie légendaire de saint Honorat, abbé fondateur de l'abbaye de Lérins et archevêque d'Arles (BHL 3976), est un long récit anonyme de la fin du XIIIe siècle, dont les chapitres 30 à 48 rassemblent trente-sept miracles posthumes du saint. Proches des exempla qui circulaient à l'époque, ces récits riches en enseignements moraux témoignent des représentations des rapports sociaux en vigueur dans la perspective du modèle idéal de la fraternité monastique. Ils explicitent l'inscription de la cellule conjugale dans un large tissu de relations horizontales convergeant vers Lérins ainsi que les codes de comportement sexuel qui régissent le mariage et placent les femmes au cœur de la stabilité des alliances.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible