Le studium de la Curie pontificale et ses maîtres au temps de Jean XXII

Cahiers de Fanjeaux

Morard Martin, Le studium de la Curie pontificale et ses maîtres au temps de Jean XXII. In Jean XXII et le Midi, pp. 461-545 (Cahier de Fanjeaux 45).

Résumé de l'auteur

L'école de la Curie sous les papes d'Avignon a été peu étudiée. L'enquête tente une synthèse sur son statut, son fonctionnement et son personnel sous le pontificat de Jean XXII. Un dépouillement systématique des lettres pontificales permet d'affiner la chronologie du formulaire désignant les maîtres du sacré palais. L'étude de la carrière de Durand de Saint-Pourçain, Guillaume de Laudun, Dominique Grima, Pierre de Piret, Galhard de Pouget, Armand de Belvézer et Arnaud de Saint-Michel, maîtres du sacré palais en exercice de 1316 à 1334, tous méridionaux, met en évidence une institution mineure, à la structure évolutive, qui, loin d'être une université de plein exercice, rappelle plutôt une école de théologie métropolitaine chargée de la formation permanente du personnel de la Curie. La collation des grades y demeure exceptionnelle, pour autant qu'on ne confonde pas mandat pontifical de recevoir au doctorat, relevant du pouvoir universel du pape, et collation de la licence en théologie dans le cadre institutionnel du studium Romane Curie.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible