La fiscalité pontificale en Languedoc sous Jean XXII

Cahiers de Fanjeaux

Roux Amandine Le, La fiscalité pontificale en Languedoc sous Jean XXII. In Jean XXII et le Midi, pp. 237-254 (Cahier de Fanjeaux 45).

Résumé de l'auteur

Sous le pontificat de Jean XXII, le Languedoc est pourvu de différents nonces et commissaires temporaires députés à la levée de la décime, des vacants et d'un subside caritatif, mais surtout à partir de 1326, d'un collecteur permanent chargé de recueillir les annates, les dépouilles mais aussi le subside. Les redevances y sont bien collectées, notamment grâce à un arsenal juridique tels que l'acte de molester ou des sentences ecclésiastiques. Une telle organisation permet à la fonction de perdurer sous le pontificat de Benoît XII. Enfin, le choix des hommes n'obéit pas à des contingences locales mais à la rencontre de plusieurs réseaux : celui du pape, notamment quercynois ; celui de la Chambre, par l'emploi des compétences de ses agents ; et celui de l'université, par le recrutement d'officiers gradués.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible