Guerre et transfert intra muros des monastères en Languedoc et en Comtat Venaissin (milieu XIVe-milieu XVe s.)

Cahiers de Fanjeaux

Butaud Germain, Guerre et transfert intra muros des monastères en Languedoc et en Comtat Venaissin (milieu XIVe-milieu XVe s.). In Moines et religieux dans la ville (XIIe-XVe siècle), pp. 517-568 (Cahier de Fanjeaux 44).

Résumé de l'auteur

De prime abord, le projet de traiter des moines et des religieux dans la ville semble conduire à la répétition de bien des sujets déjà traités, et particulièrement, à Fanjeaux, dans les cahiers consacrés aux divers ordres religieux qui ont marqué la vie religieuse du Midi de la France au Moyen Âge. Il n'en est rien, car le choix de faire porter la réflexion sur la ville modifie radicalement l'angle d'attaque. Voici quarante ans, Jacques le Goff avait proposé de retenir le critère de la présence d'un couvent de frères mendiants au moins dans une agglomération pour la qualifier de ville, et celui du nombre des couvents pour discerner une hiérarchie entre les villes. Les travaux convergents des historiens de la ville et des historiens du fait religieux en Italie ont produit depuis lors un retournement de perspective qui fait de la ville, considérée en tant que lieu attractif et en tant que milieu de vie, le point nodal de la recherche.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible