Les ordres mendiants dans le sud-est de la France (XIIIe-début XVIe s.). Essai de synthèse sur la topographie et l'architecture des couvents (Comtat Venaissin, Provence, Languedoc oriental)

Cahiers de Fanjeaux

Guyonnet François, Les ordres mendiants dans le sud-est de la France (XIIIe-début XVIe s.). Essai de synthèse sur la topographie et l'architecture des couvents (Comtat Venaissin, Provence, Languedoc oriental). In Moines et religieux dans la ville (XIIe-XVe siècle), pp. 275-312 (Cahier de Fanjeaux 44).

Résumé de l'auteur

Entre 1220 et 1500, près de cent dix couvents des ordres mendiants ont été fondés entre les Cévennes et l'actuelle frontière italienne. Aujourd'hui, l'archéologie s'attache à étudier les traces de ces établissements qui pour la plupart ont disparu ou ne sont que partiellement conservés. Cette synthèse vise à dresser un état des lieux de la recherche sur la Provence, le Comtat Venaissin et le Languedoc oriental. Un bilan de la documentation disponible est proposé par le biais d'une présentation des couvents et des recherches diverses effectuées depuis un quart de siècle. Ensuite, est esquissée une analyse des stratégies et des choix d'implantations des ordres à l'échelle régionale puis au sein des villes. Enfin, au travers de plusieurs exemples représentatifs, les grandes périodes de l'évolution de l'architecture des couvents mendiants et en particulier des églises, sont explorées. Cette contribution, destinée à établir un état de la question et à ouvrir des pistes de recherches pour l'avenir, soulève bien souvent des interrogations qui viennent en contrepoint des idées reçues sur la topographie et l'architecture des couvents des ordres mendiants.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible