La Vierge à l'Enfant, réceptrice du livre dans les manuscrits méridionaux (XIIIe-XIVe siècle)

Cahiers de Fanjeaux

Beys Béatrice, La Vierge à l'Enfant, réceptrice du livre dans les manuscrits méridionaux (XIIIe-XIVe siècle). In Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, pp. 309-325 (Cahier de Fanjeaux 51).

Résumé de l'auteur

Dans les manuscrits enluminés méridionaux, la Vierge à l'Enfant est parfois représentée comme la destinataire du livre. Ce type d'enluminures exprime la dévotion et la gratitude du donateur, notamment celles du cardinal Anglic Grimoard représenté en prières dans le Terrier qu'il fit réaliser après 1366, mais pas seulement. Dans un autre contexte que celui de la cour pontificale, la Vierge à l'Enfant apparaît comme celle qui reçoit les coutumes d'une ville. L'un des petits Thalami montpelliérains conservés à ce jour s'ouvre sur une lettre historiée figurant une Vierge li l'Enfant. Marie et Jésus, installés dans un édicule qui évoque l'église Notre-Dame-des-Tables de Montpellier, reçoivent le livre de cinq dignitaires de la ville peints dans la marge supérieure du feuillet. L'image, ici très contextualisée, exprime une dévotion collective, celle d'une communauté urbaine faisant corps. Dans d'autres manuscrits méridionaux, comme la Costuma d'Agen ou le Te igitur de Cahors, la Vierge à l'Enfant apparaît encore, sans recevoir le livre cependant. L'image révèle alors la nécessité de sa présence lors des serments qui engagent la communauté urbaine. Dans d'autres contextes, notamment celui des concours poétiques, la Vierge reçoit une allégorie du livre. Inspiratrice et protectrice, elle est à l'origine de toute création. Ainsi, dans des environnements divers, la représentation de la Vierge à l'Enfant réceptrice du livre révèle une dévotion tant privée que collective. Souvent elle apparaît comme la référence obligée.

Index de l'article

L'index n'est pas encore disponible

Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux
Cahiers de Fanjeaux